Votre courtier en crédits sur le Var

04 94 00 43 24

Financer sa résidence principale

 

Acheter une maison ou un appartement est le rêve de beaucoup. Mais même si les taux d'intérêt restent très bas, il est indispensable de réfléchir au moyen de financer sa résidence principale.

Evaluer son apport personnel

Un apport personnel est indispensable pour obtenir un emprunt immobilier. Il prouve, en effet, à l'établissement financier que vous avez préparé votre achat. Il vous permet d'emprunter une somme moindre et à un meilleur taux. Avant de prendre rendez-vous avec votre banque, il est donc nécessaire de récapituler toutes les sommes mobilisables : placement sur livret, actions, épargne salariale, prêt familial etc. L'apport minimal est généralement fixé à 10% et couvre notamment les frais de notaire.

Fixer le montant de son emprunt

Pour savoir quel montant emprunter pour l'achat de la résidence principale, il est nécessaire de connaître la somme exacte dont vous avez besoin. Faire une liste des dépenses à engager évite tout oubli. Dans l'ancien, les frais de notaire (droits de mutation et honoraires du notaire) représentent un coût important (environ 10%). Les travaux doivent être également correctement chiffrés à l'aide de devis. Dans le neuf, il faut penser aux finitions (peinture, revêtements etc) éventuellement à votre charge.

Dans tous les cas, vous aurez sans doute des frais d'agence, des frais de déménagement à régler. De plus, au montant de l'emprunt s'ajoute le coût de l'assurance emprunteur obligatoire.

Bien estimer ses capacités de remboursement

Pour connaître votre capacité de remboursement, vous devez lister vos revenus mais également vos emprunts en cours. Le taux maximal d'endettement est fixé à 33%. Du montant de la mensualité dépend la durée de votre prêt d'acquisition de votre logement principal. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est indispensable de bien lire votre contrat pour vérifier les possibilités d'augmenter ou de diminuer les mensualités et de connaître les pénalités, en cas de remboursement anticipé.

Bien choisir son prêt immobilier

Pour trouver les meilleures conditions d'emprunt, il faut prendre du temps ou se faire aider d'un courtier qui consultera pour vous de nombreux établissements bancaires. Désormais, vous n'avez plus l'obligation de souscrire l'assurance emprunteur auprès du prêteur. Faire jouer la concurrence dans ce domaine offre donc la possibilité de faire des économies substantielles. Il en est de même si vous connaissez l'ensemble des prêts auxquels vous avez droit : prêt action logement pour les salariés d'entreprises privées de 10 employés et plus, prêt fonctionnaire, prêt à taux zéro (PTZ +), prêt épargne logement.

Enfin, vous allez devoir réfléchir aux avantages et inconvénients des prêts à taux fixe et des prêts à taux variables.

Connaître les spécificités du financement pour le secundo-accédant

Les secundo-accédants sont déjà propriétaires de leur résidence principale. Mais, ils décident de la revendre et d'acheter un nouveau logement principal. Leur situation est favorable car ils sont souvent plus âgés que les primo-accédants et ont donc en général des revenus plus élevés. De plus, ils ont déjà prouvé leur capacité de remboursement. S'ils ont déjà vendu leur habitation initiale, ils peuvent utiliser la somme obtenue comme apport. Dans le cas contraire, les secundo-accédants seront dans l'obligation de souscrire un prêt relais. Ils devront alors faire estimer leur bien par un professionnel. Le montant du prêt relai va correspondre à 60 à 80% de cette estimation.

Vous souhaitez financer votre habitation principale ? Contactez-nous ou répondez en quelques minutes à notre formulaire de demande de prêt, qui vous permettra d'obtenir une simulation très rapidement.

Consult Prêt Immo

90 Avenue du Docteur Trémolières
83160 La Valette-du-Var
Tél. : 04 94 00 43 24
contact[at]cpi-credits.fr

CPI est partenaire du Rugby Club toulonnais !