Votre courtier en crédits sur le Var

04 94 00 43 24

Les secundo-accédants

Acheter une résidence principale pour la seconde fois est différent à bien des égards d'un premier achat. Les démarches à effectuer par les secundo-accédants ne sont pas les mêmes que celles des primo-accédants, de même que les contraintes qui vont s’exercer sur eux. Ils ont souvent une capacité d'emprunt plus élevée et obtiennent des conditions de prêt plus favorables. En revanche, ils doivent gérer la période entre la vente de leur ancien bien immobilier et l'achat du nouveau bien.

Une capacité d'emprunt plus élevée pour les secundo-accédants

En général, les personnes accédants à la propriété pour la seconde fois vendent leur premier bien immobilier. Elles ont ainsi un apport confortable. De plus, les acheteurs secundo-accédants sont plus âgés que la moyenne (40 ans environ au lieu d'un peu plus de 34 pour les primo-accédants). Ils sont également plus souvent en couple. Leurs revenus et donc leur capacité de remboursement sont plus élevés. Ces évolutions de revenu se ressentent au niveau de la catégorie socio-professionnelle des acheteurs. Pour un premier achat, les employés sont majoritaires. Pour un second achat, les cadres sont majoritaires. Les propriétaires ayant vu leur carrière évoluée souhaitent acheter un bien en rapport avec leur statut.

Le second achat immobilier permet donc souvent d'acheter plus grand et/ou un bien avec des prestations supérieures, une maison avec jardin à la place de l'appartement avec balcon, par exemple. D'ailleurs, selon une étude réalisée en 2015, 77% des acheteurs d'une résidence principale pour la seconde fois achètent une maison individuelle contre 61% des primo-accédants.

Un taux d'emprunt souvent plus favorable

Les secundo-accédants remplissent toutes les conditions pour obtenir un bon taux pour leur emprunt immobilier. Leur apport et leur revenu sont en général plus élevés. Ils ont déjà fait face à des échéances, élément qui rassure le banquier pour les dossiers un peu "limites".

De plus, les secundo-accédants empruntent souvent moins et sur une durée plus courte. Ils obtiennent donc souvent des taux plus avantageux. En revanche, comme ils sont en moyenne plus âgés, ils payent un peu plus cher leur assurance emprunteur.

La transition délicate entre l'ancienne et la nouvelle résidence

Il est rare que la vente de l'ancienne habitation coïncide avec l'achat de la nouvelle habitation. Les secundo-accédants doivent donc gérer au mieux cette période transitoire et notamment les problèmes de trésorerie, pour éviter de brader leur maison ou leur appartement actuel.

Le prêt relais est un crédit de transition. Il permet de recevoir une avance sur le prix du bien à vendre. En général, sa durée est comprise entre 12 et 24 mois. Cependant, le prêt relais ne couvre jamais la totalité estimée du bien vendu. Il s'agit de protéger le propriétaire et l'établissement financier contre un retournement du marché immobilier. Le remboursement du prêt relais se fait dès la vente du premier bien et sans frais de remboursement anticipé.

Vous avez un projet d'achat ? N'hésitez pas à nous contacter par le biais de notre formulaire ou par téléphone au 04 94 00 43 24.

Consult Prêt Immo

90 Avenue du Docteur Trémolières
83160 La Valette-du-Var
Tél. : 04 94 00 43 24
contact[at]cpi-credits.fr

CPI est partenaire du Rugby Club toulonnais !